Un curieux nom pour une société de gestion immobilière : Suricate Immobilier

Mais le Suricate, animal à l’attitude sympathique, représente bien le comportement à la fois attentif, collectif et prudent que doivent adopter les investisseurs.


    -    Attentif, car rien n’est jamais acquis en particulier dans un monde dans lequel les mutations s’accélèrent. Il faut périodiquement se poser la question de l’adaptation de son patrimoine à sa situation propre, en fonctions notamment de la répartition de ce patrimoine. La position la plus connue du Suricate est celle de veille, tout le corps dressé pour voir plus loin.
    -    Collectif, car une vision long terme ne peut être uniquement pour soi-même, mais s’inscrit dans une optique de transmission aux générations suivantes. C’est bien le mode de vie des Suricates qui se regroupent en tribu, parfois vindicatives les unes vis-à-vis des autres. Plus que d’autres mammifères, le Suricate a le sens du devenir du groupe.
    -    Prudent, car la versatilité des règles fiscales, la complexité de certains produits d’investissement et bien d’autres choses encore doivent inciter continuellement l’investisseur à ne jamais prendre pour argent comptant ce qui lui est annoncé et à ne jamais croire que les choses sont faites pour durer. Au moindre risque avéré, l’un des Suricates du groupe émet un cri identifié par tous. Ces derniers se mettent alors à l’abri dans les terriers.